Toutes les infos sur la pratique du deux-roues

Loi sur la moto en France

La loi sur la moto est en perpétuelle évolution. Le gouvernement français a mis en place 18 nouvelles mesures pour 2018 afin de réduire le taux de mortalité des motards. Présentés le 9 janvier 2018, ces réglementations sont catégorisées en trois thématiques : l’engagement, la protection et l’anticipation. Voici les points qu’il faut retenir.


Limitation de vitesse et installation de radar tourelle


La nouvelle législation sur la moto prévoit la limitation de vitesse. Les vitesses autorisées passeront de 90 km/h à 80 km/h à partir de juillet 2018. Cette nouvelle mesure sera appliquée sur 400 000 km de réseaux routiers, dont la plupart sont en double sens. Le remplacement des panneaux de signalisation est estimé à 1,6 millions d’euros. L’installation de 445 radars tourelles fait aussi partie des faits qui marqueront cette année 2018. Ces matériels performants permettront de contrôler à la fois la vitesse de nombreux véhicules.


Renforcement de capacité


Près de ¾ des motards ont été victimes d’une chute. 50 % des accidents surviennent pendant les 3 premières années de conduite. La remise à niveau des motards fait partie des mesures prises par l’État afin de réduire les accidents de la route. Des moto-écoles prendront en charge le renforcement de capacité des motards en herbe. Une nette amélioration sera également apportée au cursus de formation destinée aux titulaires de permis B qui envisagent de conduire une moto de 125 cc.


Sensibilisation des usagers de la route


En France, les accidents de moto ont tué près de 650 personnes en 2017. Le taux de mortalité a connu une hausse de 9 % d’après l’Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR). L’État mobilise tous les usagers de la route de se conformer aux règles de sécurité. L’État attribue aussi un permis de 12 points aux conducteurs qui respectent minutieusement le code de la route.


Équipements des motards


Les chutes en moto peuvent être fatales. Conscient des risques encourus par les motards au quotidien, l’État a décidé de rendre obligatoire le port d’équipements complets afin de prévenir les blessures lors des accidents de la route. Un blouson renforcé, des chaussures montantes certifiées CE doivent impérativement être portés en plus du casque de moto et des gants homologués. L’ajout de ces accessoires permet aux motards de bénéficier d’une meilleure protection.


Sanctions routières


La plupart des accidents de la route sont causés par l’insouciance des conducteurs. Dans 12 % des cas, un motard est victime de blessures à la suite des collisions. Le téléphone au volant fait partie des cas d’infraction les plus fréquents. L’État prévoit la suspension du permis de conduire pour les usagers de la route pris en flagrant délit. Pour les motards, la violation du code de la route pourra aussi se terminer par la confiscation de leur bolide.

Toutes les infos sur la pratique du deux-roues